Land Without Shadows – Fabien Fourcaud

Fabien Fourcaud
Land Without Shadow

8€ (free worldwide shipping)
First edition, 50 copies

16 pages, 28,9 x 38 cm
Printed by Newspaper Club – June 2017

Worldwide shipping
8€

Project

Everything starts with the light. Your eyes are wide open and things look so different. But you don’t know if it’s coming from you or from the land. The Native American inhabitants of the region, the Lenape, used to call Coney Island ‘Narrioch’ meaning ‘Land without shadows’ because of the all day sunlight presence on the beaches.

Once you see it, you walk and you shoot. Starting to find your style as a photographer can merge from an encounter, killing the mentor, a lot of work or just finding the right light, at the right place, at the right moment and fall in love.

Biography

Né à Agen en 1979, Fabien Fourcaud passe sa jeunesse sur les hauteurs de Cannes et y entame une carrière de graphiste. En 2007 il quitte la lumière franche du sud pour s’établir dans la capitale. Il y intègre une entreprise spécialisée dans la 3D et la réalité virtuelle en tant que directeur artistique et designer d’experience. Passionné de cinéma il trouvera dans les travaux de Gilles Deleuze une porte d’entrée vers une nouvelle conception de la représentation. Parallèlement il découvre Stephen Shore, les Becher, et les autres photographes de l’exposition New Topographics qui influenceront durablement sa pratique de la photographie. En effet Fabien Fourcaud traque sans relâche les points de bascule et les zones de trouble dans le paysage. Avec une attention particulière pour les non-lieux, il se plaît à mettre en lumière la limite ténue entre présence et absence, réel et virtuel. Ses images se caractérisent par leur composition et la couleurs désaturées qui leur donnent une apparence presque picturale.